ADAO (Association de Défense des Animaux de l'Omois) (02400)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 10 comportements canis décryptés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
BASTET
Requin-tigre
avatar

Messages : 20499
Date d'inscription : 17/11/2011
Localisation : Nogent l'Artaud

MessageSujet: 10 comportements canis décryptés   Jeu 30 Juil - 23:44

10 comportements canins décryptés


- IL REMUE LA QUEUE
Animal fonctionnant à l’origine en meute, le chien a développé un langage corporel très important pour se faire comprendre de ses congénères. Le battement de queue en est l’une des manifestations : il exprime, lorsque celui-ci est rapide et régulier, un fort enthousiasme. Mais si le chien remue la queue en position basse, cela indique un état de peur ou du moins, d’anxiété.

- IL RENIFLE SES CONGÉNÈRES
Le chien a un odorat environ un million de fois plus développé que celui de l’homme. La reconnaissance olfactive joue un grand rôle, tant envers ses maîtres qu’envers les autres animaux qu’il est amené à croiser. Lors des promenades – et si l’animal ne montre pas de signes d’agressivité – il est très important de le laisser sentir les autres chiens, qui se « présentent » ainsi les uns aux autres et échangent différentes informations. Il est essentiel également de permettre aux chiens de se sentir le derrière, car si la laisse est tenue trop courte et que seuls les museaux s’effleurent, cela peut être interpréter comme une provocation !

- IL FUGUE
Un chien n’essaie pas de s’échapper par ce qu’il n’est pas heureux… mais parce que sa curiosité et son envie de découvrir le monde sont parfois incontrôlables. Guidé par son instinct, qui le pousse à explorer un environnement toujours plus grand, le plus téméraire n’aura de cesse de « vadrouiller ». Surtout s’il s’agit d’un mâle et que quelques femelles se trouvent dans les alentours. S’il est important de surveiller l’animal – une fugue peut se révéler source de danger, pour lui ou pour d’autres – il faut également veiller à ne pas le gronder. Il risque en effet d’associer la punition à son retour à la maison, et risque de ne pas avoir, la prochaine fois, l’envie de revenir.

- IL ESSAIE DE S’ATTRAPER LA QUEUE

Un chien cherche parfois à attirer l’attention. Il repère rapidement les attitudes susceptibles de susciter une réaction de la part de son maître et adopte alors des comportements stéréotypés, comme par exemple celle qui consiste à essayer de s’attraper la queue. Et plus le maître réagira, plus le chien reproduira ce comportement. L’attention acquise par cette attitude insolite est en effet perçue comme une récompense. Parfois, ces comportements stéréotypés peuvent devenir plus gênants, comme dans le cas où un chien aboie systématiquement lorsque son maître est au téléphone. Il convient alors de ne pas réagir mais au contraire de récompenser votre chien lorsqu’il se tient tranquille !

- IL LÈCHE SANS ARRÊT
Lécher peut avoir plusieurs significations : cela peut être en premier lieu un signe de soumission et/ou d’affection de l’animal envers son maître. Cela peut également être une réminiscence de l’époque où il était un chiot et qu’il sollicitait sa mère pour avoir de la nourriture. En revanche, si le chien se lèche de façon compulsive – allant parfois jusqu’à se blesser – il faut impérativement consulter un vétérinaire ou un comportementaliste.

- IL ABOIE À L’ARRIVÉE DE SES MAÎTRES
L’aboiement est le mode de communication privilégié chez les chiens. Il peut traduire la joie, l’enthousiasme, la frustration, l’interrogation, la méfiance, l’avertissement, la colère… ou pour avertir de l’arrivée d’un visiteur, ce qui est tout à fait normal. Si l’animal aboie lorsque son maître arrive, c’est qu’il est sans doute stressé par ses allées et venues. Il supporte peut-être mal ses absences et le fait de rester seul, et l’aboiement est une manifestation de son mal-être.

- IL MANGE SES EXCRÉMENTS (OU CEUX DES AUTRES)

Ce phénomène, appelé coprophagie, peut avoir différentes origines : soit le chien souffre de carences, et comme ses selles contiennent des résidus alimentaires, il a envie de les absorber ; soit il souffre d’irritations digestives telles que l’ingestion de matières non alimentaires le soulage. Une autre explication, psychologique cette fois, peut expliquer cette attitude : un chien qui a été traumatisé par les punitions lors de l’apprentissage de la propreté peut également ingérer ses selles afin de les dissimuler, et éviter d’être grondé à nouveau.

- IL « VOLE » TOUT CE QUI TRAÎNE DANS LA MAISON
Un chien « voleur », cela existe ! Cela peut traduire une certaine gloutonnerie : le chien en état de manque cherche à se mettre quelque chose sous la dent, et à le cacher pour en profiter au maximum. Cela peut être de la nourriture bien sûr, mais aussi des jouets et parfois, les effets personnels du maître, comme ses chaussons ou ses chaussettes. Pour y remédier, il faut lui donner à manger à heure fixe, et ne jamais céder à ses regards implorants lorsque la famille est à table. Ne pas le gronder lorsqu’il s’agit d’effets personnels : le chien volera en cachette les fois suivantes. Attention à ne pas courir après lui : il prendrait cela pour un jeu !

- IL DÉTRUIT TOUT

Un chien qui détruit la maison en l’absence de son maître est très gênant. Mais là encore, cela s’explique, et il y a quatre raisons principale à l’origine de ce comportement : l’ennui, le manque d’exercice, le fait que l’animal soit encore jeune – et que pour explorer les lieux et les objets, il n’ait pas encore d’autre moyen que de les prendre dans sa gueule – ou l’anxiété liée à la séparation. En fonction de la cause du problème, plusieurs solutions s’offrent aux maîtres : fournir à l’animal le plus de jouets adaptés possible ; le sortir au maximum et lui fournir l’occasion de se défouler ; ou consulter un comportementaliste qui l’aidera à supporter l’absence de son maître.

- IL TOURNE EN ROND AVANT DE SE COUCHER

Nombreux sont les maîtres surpris par cette attitude. En réalité, il n’y a aucune raison de s’inquiéter. Les chiens, lorsqu’ils vivaient à l’état sauvage, aplatissaient l’herbe et faisaient ainsi fuir les parasites avant de se coucher. Le chien domestique a gardé ce comportement instinctif malgré le fait que son panier soit aujourd’hui parfaitement propre et douillet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
dixy
Cobra royal
avatar

Messages : 5378
Date d'inscription : 07/11/2011
Localisation : Oise

MessageSujet: Re: 10 comportements canis décryptés   Ven 31 Juil - 8:08

super
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
10 comportements canis décryptés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
refuge de la Picoterie :: Les animaux en général :: Comportement - Santé-
Sauter vers: